RSF Suisse a été choisi pour réaliser le projet de coopération “Democracy is a process” avec Radio Darik, une radio privée établie à Sofia, la capitale bulgare, et l’un des rares médias indépendants de la Bulgarie.

Financé par la DDC, ce projet comprend plusieurs volets qui ont pour objectif de promouvoir la liberté de l’information. Thérèse Obrecht Hodler, notre ancienne présidente, avait lancé le projet et en assume la coordination.

Un premier atelier a eu lieu à Sofia à la mi-novembre, avec deux formateurs, Gérard Tschopp, président de RSF Suisse, ainsi que Gille Labarthe, assistant-doctorant à l’AJM (Université de Neuchâtel). Il était consacré notamment aux droits et devoirs du journaliste, aux techniques de l’enquête, au pluralisme des médias, au financement et à l’indépendance su service public.

Un deuxième atelier sur la sécurité de l’information électronique a lieu du 26 au 28 novembre avec deux spécialistes en sécurité informatique, Stéphane Koch, membre du comité de RSF Suisse et fondateur d’inteligentzia.net ainsi que Bernd Fix, Fondation Wau Holland.

Un premier groupe de six journalistes bulgares viendra en Suisse du 30 novembre au 6 décembre pour réaliser une série d’enquêtes et de reportages sur des thèmes préparés par Marc Lettau et Martin Zimmermann, deux journalistes suisses spécialistes de la Bulgarie et bulgarophones.

Un second groupe de journalistes bulgares viendra au début de mars 2015 pour une autre série de rencontres et de reportages consacrés au fonctionnement de la démocratie suisse, à la lutte contre la corruption, à des problèmes d’écologie, à l’indépendance des médias, au système d’apprentissage, au plurilinguisme et aux minorités etc.

Pour RSF Suisse, ce projet est une occasion de transmettre nos principes et notre savoir-faire sur le plan pratique à des confrères et consœurs de Bulgarie, le pays le plus mal classé d’Europe en matière de liberté de presse.