Actualités

Depuis le 13 mai 2014 le journaliste saoudien Alaa Brinji croupit en prison pour des commentaires jugés insultants. Reporters sans frontières demande sa libération et la tenue d’un procès en appel équitable.

Ce sont de simples commentaires sur les réseaux sociaux qui ont valu au journaliste Alaa Brinji, qui travaillait pour les journaux locaux Al-Sharq, El Bilad et Okaz d

Lire l’article sur RSF MondeAlaa Brinji : quatre ans déjà derrière les barreaux pour de simples tweets en Arabie saoudite