Actualités

Intimidations, arrestations, suspensions de médias… La couverture de la campagne référendaire au Burundi s’est déroulée dans un climat de peur généralisée empêchant les journalistes d’exercer librement leur mission d’information. Reporters sans frontières (RSF) dénonce le musellement sans relâche de la presse par le pouvoir alors que le pays doit se prononcer sur un changement constitutionnel.

Le président burundais Pierre Nkurunziza, qui se fait désormais appeler le “Lire l’article sur RSF MondeBurundi : les journalistes sous haute pression pour le référendum constitutionnel