Actualités

Plusieurs journalistes d’investigation comparaissent cette semaine en Turquie pour leurs révélations sur les “Paradise Papers”. Sur fond de purge massive, une poignée de médias indépendants persistent encore à enquêter sur la corruption. A leurs risques et périls.

Pour avoir évoqué un retentissant procès de presse lié aux “Paradise Papers”, Reporters sans frontières (RSF) est à son tour visée par la censure.