Actualités

Alors que le dépouillement se poursuit après les élections législatives et présidentielle du 30 décembre en République démocratique du Congo (RDC), l’accès à internet est suspendu, l’accréditation d’une correspondante de RFI a été retirée et les principaux émetteurs de la radio ont été coupés. Reporters sans frontières (RSF) condamne cet usage systématique de la censure et appelle les autorités à ne pas entraver le travail des journalistes et des médias.

Depuis le 30 décembre et la fermeture des bureaux de vote pour les élections législatives et présidentielle, les Congolais sont progressivement

Lire l’article sur RSF MondeRDC : RSF dénonce une stratégie de censure liberticide et contre-productive