RSF Suisse salue l’acquittement du photo-journaliste Demir Sönmez

RSF Suisse salue l’acquittement du photo-journaliste Demir Sönmez

Le photo-journaliste Demir Sönmez a été acquitté jeudi 11 avril par le Tribunal de police de Genève de l’infraction d’entrave à l’action de la police. Les faits remontent à fin 2017. Demir Sönmez couvrait une manifestation de rue. Il a été accusé de gêner le travail de la police. Reporters sans frontières (RSF) Suisse salue l’acquittement prononcé jeudi par la justice genevoise. Une telle décision préserve la liberté d’information et de presse, en particulier celle des photo-journalistes amenés à opérer au plus près des forces de l’ordre.

Lire notre communiqué :Communiqué RSF Suisse Demir Sonmez

Arabie saoudite et assassinat de Jamal Khashoggi: la Suisse se dérobe

Arabie saoudite et assassinat de Jamal Khashoggi: la Suisse se dérobe

Reporters sans frontières (RSF) Suisse est consterné par le choix incompréhensible de la Suisse de ne pas s’associer à une déclaration faite jeudi 7 mars au Conseil des droits de l’homme de l’ONU à Genève. Déposée au nom de 36 Etats, ce texte appelle l’Arabie saoudite à faire toute la lumière et à coopérer à toutes les enquêtes internationales destinées à élucider les circonstances de la mort sordide trouvée par le journaliste Jamal Khashoggi au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul.
Lire notre communiqué: Khashoggi

Intolérables menaces de mort contre un journaliste suisse

Intolérables menaces de mort contre un journaliste suisse

Reporters sans frontières (RSF) Suisse a pris connaissance avec la plus vive inquiétude des menaces de mort dont le journaliste à « L’Illustré » Arnaud Bédat (Photo: Jean Revillard) a récemment fait l’objet. Ces menaces, qui font suite aux enquêtes qu’Arnaud Bédat a publiées sur Andriy Pavelko, le président de la fédération ukrainienne de football, sont intolérables. Elles doivent être condamnées avec la plus grande fermeté. RSF Suisse appelle les autorités judiciaires et policières compétentes à réagir avec une détermination sans faille et à assurer une protection absolue au journaliste.

Notre communiqué de presse du jeudi 14 février 2019BEDAT CP -F 14.02.2019

Vendredi 15 mars 2019 : concert inaugural de l’Orchestre des Nations, en partenariat avec RSF

Vendredi 15 mars 2019 : concert inaugural de l’Orchestre des Nations, en partenariat avec RSF

Reporters sans frontières (RSF) Suisse a le plaisir de vous convier au concert inaugural de l’Orchestre des Nations qui se tiendra le vendredi 15 mars 2019 à 20h00, au Victoria Hall de Genève.

Dirigée par Antoine Marguier, chef d’orchestre internationalement reconnu, ce concert exceptionnel présentera trois chefs d’œuvres de la musique classique : l’Ouverture d’Egmont, de Ludwig van Beethoven, le Concerto pour violoncelle de Camille Saint-Saëns, auxquels s’ajoutera l’emblématique Symphonie du Nouveau Monde, d’Antonin Dvořák.

Le soliste de la soirée sera le violoncelliste Gautier Capuçon.

Les billets sont d’ores et déjà disponibles sur le site de l’Orchestre des Nations www.orchestedesnations.ch.

Une partie des bénéfices de ce concert ira au Fonds de soutien et de solidarité en faveur des journalistes et acteurs de l’information persécutés ou en danger de RSF.

Lire le communiqué de presse ODN Comm Presse FR 02.19

Billetterie
Billetterie de la Ville de Genève : +41 22 418 36 18
billetterie-culture@ville-ge.ch

Maison des Arts du Grütli
Rue Général-Dufour 16, CH-1204 Genève
http://billetterie-culture.ville-ge.ch/

Relations presse :
Orchestre des Nations :+41 77 498 76 64
info@orchestredesnations.com
www.orchestredesnations.com

RSF participe à Mix & Mash

RSF participe à Mix & Mash

RSF participe à Mix & Mash, un Afterwork organisé par les Nations unies sur la liberté de la presse et l’accès à l’information.

Visite du conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann en Chine : un journaliste voit sa demande de visa refusée

Visite du conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann en Chine : un journaliste voit sa demande de visa refusée

Reporters sans frontières (RSF) Suisse condamne fermement la discrimination dont est victime Frédéric Koller, journaliste au Temps, qui entrave gravement la liberté de la presse.

Du 5 au 9 septembre, le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann effectue une visite en Chine accompagné d’une délégation de représentants des milieux économiques et scientifiques. Le journaliste du Temps, spécialiste de la Chine, n’a pu obtenir de visa pour couvrir le déplacement du conseiller fédéral. Et cela sans explication.

Ce procédé n’est pas nouveau. En février, RSF dénonçait déjà le harcèlement des correspondants étrangers. Dans un communiqué, l’organisation demandait aux autorités chinoises de cesser d’entraver le travail des journalistes étrangers. Dans son dernier rapport publié en février 2018, le Club des correspondants étrangers de Chine décrivait une très forte détérioration de la situation.

Le chantage au renouvellement du visa, levier de pression classique, est en forte hausse : 15% des répondants en font état, soit trois fois plus que l’année précédente. 6% des répondants sont même directement menacés d’expulsion, un chiffre qui a aussi triplé.

Les refus d’accréditation sont aussi en hausse. Le 25 octobre dernier, un groupe de médias internationaux de premier plan (BBC, The Economist, The Financial Times, The Guardian, the New York Times, Yomiuri Shimbun, Sankei Shimbun, Libération et Voice of America) se sont ainsi vus empêchés de couvrir le Comité permanent du Bureau politique, officiellement “faute de place”.

Les journalistes étrangers rencontrent désormais une pression bien plus insidieuse : les pressions faites sur leurs sources d’information et leurs appuis logistiques. Un quart des répondants déclarent que certains de leurs contacts ont été harcelés, détenus ou convoqués pour être interrogés. Même lorsque les autorités regardent ailleurs, de moins en moins de Chinois acceptent le contact avec la presse étrangère, par peur de sanctions.

RSF à PALEO

RSF à PALEO

L’édition 2018 du Paléo a, tout comme les années précédentes, été couronnée de succès !

La visibilité qui nous est offerte pendant ces quelques jours est primordiale afin de nous permettre de sensibiliser le public à la cause de la liberté de l’information. Nous présentions cette année un quizz sur les fake news, un grand nombre de festivaliers ont pu mesurer concrètement les conséquences de la désinformation. Plus de 500 festivaliers ont participé au quizz et nombreux ont été les commentaires positifs relatifs à ce jeu, à la fois ludique et informatif.

L’impact a tout de suite pu être mesuré avec des adhésions, des abonnements aux albums RSF ainsi que de nombreuses inscriptions à notre bulletin d’informations.

Nous remercions nos visiteurs et nous réjouissons d’ores et déjà de les retrouver l’année prochaine à Paléo!

Side event : “La liberté d’information en Afrique”

Side event : “La liberté d’information en Afrique”

Reporters sans frontières Suisse & Africa21 proposent une conférence sur :

 

La liberté d’information en Afrique

 

Vendredi 22 juin 2018, 16h-17h

Salle XXI, Palais des Nations, Genève

Mots d’introduction :

– Emmanuel Vianès, Africa 21

– Hélène Sackstein, Reporters sans frontières

 

Modération :

– Marc Allgöwer, journaliste

 

Panélistes :

– David Kaye, Rapporteur spécial des Nations unies sur la promotion et la protection du droit à la liberté d’opinion et d’expression

– Jean-Luc Mootoosamy, journaliste et Directeur de Media Expertise

– Thomas Vennen, Vice-président d’Africa 21 et spécialiste en bonne gouvernance

 

Modalités de déroulement : les interventions des experts se feront en français et en anglais.

Inscription : Pour les personnes sans badge d’accès au Palais des Nations merci de bien vouloir vous inscrire à info@africa21.org avant le 17 juin 2018.

 

Flyer Side Event Liberté d’information en Afrique