Reporters sans frontières (RSF) est fière de présenter son nouvel album de la série Les Grands Reportages, pour la liberté de l’information. Disponible dès le 16 octobre.

De la Syrie à l’Iran, de l’Egypte à l’Equateur ou au Vénézuela, «Les grands reportages pour la liberté de l’information» font le récit d’un monde blessé. Les images poignantes de nos grands reporters, dont plus de la moitié sont suisses, nous plongent dans la réalité de pays secoués par des conflits ou livrés à des autocrates qui démantèlent les droits et les libertés démocratiques. Mais les populations résistent et se battent. Que ce soient les indigènes de l’Equateur qui luttent contre les compagnies pétrolières envahissant leurs terres, les femmes égyptiennes marginalisées dans une société patriarcale, ou encore les jeunes Vénézuéliens qui se soulèvent contre un président corrompu qui a mené le pays à la ruine. Nous retournons dans la guerre civile au Soudan du Sud; un grand reportage est consacré au conflit syrien et à l’amnésie collective qui frappe nous autres spectateurs. Pour ne pas sombrer dans la dépression, les images improbables des statues de Lénine mises au rebut en Ukraine amènent un souffle burlesque.

Comme toujours, les grands reporters ont mis à disposition leur travail à RSF, avec une grande générosité. «Les grands reportages» font partie de la série d’albums édités par RSF Suisse, au nom du droit d’informer et d’être informé partout dans le monde.

Cet album présente aussi une partie essentielle du travail de RSF, avec des extraits de nos rapports sur les pays où les gouvernements tentent de surveiller et de censurer la liberté de l’information. Un article décortique la mécanique du «parfait shitstorm» à l’exemple de Twitter. Un autre explique un grand projet de RSF, la «Journalism Trust Initiative», visant à combattre la désinformation par un dispositif d’autorégulation des médias.

Cet album est une édition bilingue français-allemand d’une centaine de pages. Il est en vente dans les librairies, les kiosques et peut être commandé auprès de www.rsf-ch.ch. La vente d’albums contribue pour un tiers au budget de RSF Suisse. En acquérant ce volume, vous soutenez le combat de RSF pour la liberté de l’information.